Actualités voyage d'AVI International assurances
  • imprimer
  • mail

Voyage solidaire : interview des Roues Solidaires par AVI

les roues solidaires en Amerique du sud

Les Roues solidaires, un projet solidaire à vélo sur les routes d'Amérique du sud soutenu par AVI International. Partis de Bogotá le 1er septembre, Marie, Benoît et Denis pédaleront à travers les Andes de Colombie jusqu'à Puerto Montt au Chili, huit mois pour collecter des fonds au profit de l'association Droit au Cœur.

Bonjour Marie, pourriez-vous nous présenter les Roues Solidaires ?

Le projet Les roues solidaires est un projet mené à trois frères et sœur : Denis, Benoit et Marie. Il s'agit à la fois d'un voyage sportif, traverser à vélo l'Amérique latine (Colombie, Équateur, Pérou, Chili), et un voyage humanitaire. En effet nous pédalons au profit de l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque afin qu'une petite rwandaise, Nicole, puisse être opérée du Cœur en France. Vous pouvez retrouver sur notre site notre campagne de dons en sa faveur.

Marie (24 ans) : Elle vient de terminer son master 2 en droit des assurances à Paris. Elle a étudié 5 ans le droit à Toulouse. Marie s'est toujours déplacée en vélo, que ce soit à Paris ou à Toulouse. Pour elle, cela reste le moyen de transport le plus agréable.

Benoit (23 ans) : Il vient de terminer une formation de 7 ans aux compagnons du devoir comme couvreur. Dans le cadre de cette formation, il a été amené à changer de ville tous les 6 mois. Il connait donc très bien la vie de nomade. Très adroit de ses mains, il sera le mécano du voyage.

Denis 20 ans : Il a passé un CAP de couvreur chez les compagnons du devoir et a ensuite décidé de s'accorder une année de césure afin de réfléchir à son projet professionnel. Toujours de bonne humeur, Denis est en charge de la bonne ambiance au sein de l'équipe.

Comment est né ce projet de voyage et combien de temps avez-vous travaillé à sa préparation ?

Marie a eu la première l'idée de ce voyage. Elle a été rejointe par la suite par Denis puis par Benoit. Le leitmotiv du voyage est l'envie de découvrir de nouvelles cultures. Et, si nous voulions faire un long voyage, il nous fallait sauter le pas maintenant, avant notre entrée dans la vie professionnelle.

Nous avons commencé à préparer notre voyage en janvier 2016 pour un départ prévu pour fin août 2016. Ces 8 mois de préparation ont été très intenses. 8 mois nous semblent vraiment le minimum pour préparer un tel voyage.

Ce qui nous a pris le plus de temps : La préparation des itinéraires. Nous cherchions à sortir des chemins battus. Et bien sûr la recherche de bons vélos ! Nous avons écumé les sites web de cyclotouristes ayant déjà réalisé le même itinéraire ainsi que voyageforum.com, véritable mine d'informations.

Pourquoi avoir choisi le vélo comme mode de déplacement ? Quel est l'objectif solidaire du projet Les Roues Solidaires / Droit au cœur ?

Nous avons choisi le vélo comme mode de transport car il permet d'être au plus près des populations locales. Il permet une immersion dans la culture locale. Le vélo permet aussi de prendre la mesure du temps : Nulle précipitation, il faut prendre son temps. Le vélo est aussi pour nous une manière de mériter les merveilles que nous voyons.

L'objectif solidaire de notre projet s'appelle Droit au Cœur. Il s'agit de collecter des fonds afin de permettre à une enfant atteint d'une malformation cardiaque d'être opérée grâce à l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Cette dernière est très présente en Afrique et en Asie. L'enfant que nous souhaitons sauver s'appelle Nicole, une petite rwandaise de 10 mois qui doit être opérée en janvier dans la région parisienne. Le détail de cette campagne de dons en sa faveur est disponible sur notre site.

Comment gérez-vous les publications sur les réseaux sociaux et votre blog ?

Nous sommes présents sur Facebook et Instagram. Le principal problème auquel nous sommes confrontés lorsque nous voulons communiquer durant notre voyage est les photos. Celles-ci sont souvent prises par un appareil photo Reflex. Se pose la difficulté de transférer ces photos sur le site web ou le réseau social. Souvent les voyageurs investissent dans un ordinateur ou une tablette. La difficulté en vélo est que ces appareils ajoutent du poids. Nous avons pour notre part opté pour des cartes micro-sd compatibles à la fois smartphones et appareil-photo avec un simple adaptateur. Grâce à une connexion wifi, nous pouvons ainsi communiquer via nos Smartphone. L'Amérique latine est très riche en connexion internet. Chaque village a au moins un cybercafé. Nous avons aussi l'intention de demander aux gens rencontrés d'utiliser leur connexion wifi. Cela nous permettra d'entrer en relation avec eux.

Pour les publications sur notre site web, Juliette Meynard, une très bonne amie et étudiante à Sciences Po, s'est proposée pour les gérer depuis la France. Je lui envoie via WhatsApp nos photos ainsi que nos impressions de voyage. Elle publie ensuite nos aventures sur notre site web et sur la page Facebook de Droit au cœur.

Avez-vous l'habitude de voyager et de vous entrainer ensemble ?

Nous avons tous les trois l'habitude de voyager. Cependant c'est la première fois que nous partons tous les trois ensemble. Nous venons d'atterrir à Bogotá, notre voyage et nos souvenirs sont encore à venir.


Marie Merle d’Aubigné - Les Roues Solidaires

close

Récupérez votre mot de passe :