Actualités voyage d'AVI International assurances
  • imprimer
  • mail

Voyage étranger : conseils communication d'AVI International

Communication en tour du monde, les conseils de Fabrice Dubesset pour AVI International

Les conseils pour bien communiquer en voyage par Fabrice Dubesset du blog voyage instinct-voyageur.fr pour AVI International l'assurance voyage.

Voici un aspect fondamental du voyage. La communication est souvent synonyme de difficultés. Pour certains, c'est même un frein au voyage. Or, vous allez voir que celles-ci sont en général largement surestimées.

La nécessité de parler la langue locale.
Parler quelques mots de la langue du pays dans lequel vous voyagez fait une réelle différence.
Je ne parle pas ici du fait de parler anglais. Non, je parle du fait de parler la langue maternelle du pays où vous êtes. Cela peut-être l'espagnol en Amérique Latine, le Khmère au Cambodge ou encore le Thaï en Thaïlande par exemple.
Faire l'effort d'apprendre quelques mots et expressions de base vaut vraiment la peine.
Pourquoi ? Eh bien car les locaux vous le rendront. Ils seront en effet plus agréables et accueillants avec vous. Le sourire se fera plus fréquent. Testé et approuvé.
De plus, cela peut vous éviter quelques petites arnaques. Certaines personnes seront moins tentées de profiter de vous au vu de vos efforts pour essayer de vous exprimer dans leur langue. Cela crée également un rapprochement.
Ceci est facile à comprendre. Imaginez des touristes américains venant en France et ne faisant aucun effort pour parler le moindre mot de français, même pas un «bonjour» ou un «merci».
Que penseriez-vous ? Imaginez si l'un d'eux faisait l'effort de demander le prix d'une baguette de pain en français avec le sourire. Vers qui va aller votre sympathie de prime abord ?
Vraiment, j'ai toujours senti une différence quand je faisais l'effort d'apprendre quelques mots. C'est un petit effort qui en vaut la peine et qui porte ses fruits rapidement.
Et puis, ce n'est pas si dur que cela. La plupart des guides de voyage possèdent un petit chapitre sur la langue locale. Dans l'avion, dans le bus, sur place, prenez un peu de temps pour apprendre par cœur du vocabulaire et quelques phrases.
Lors de vos rencontres, profitez-en pour affiner votre connaissance en demandant comment tel mot se prononce, comment dire ceci, etc.
Vos interlocuteurs seront ravis de votre curiosité ! De plus, la prononciation et l'accent provoqueront toujours des sourires, voire des fous rires en face.
Il existe aussi des applications gratuites pour apprendre la plupart des langues du monde.
A vous de jouer !

La langue des signes
En réalité, ne pas pouvoir communiquer dans une langue n'est pas une catastrophe.
Bien sûr, vous allez perdre une grande profondeur dans les échanges. La communication va en rester à un niveau très basique.
Pour autant, cela ne va pas vous empêcher de vivre un voyage intense. Pour toutes les choses de base, vous arriverez toujours à vous faire comprendre. Vous réaliserez même que le nombre de choses pour lesquelles il est possible de se faire comprendre est assez fou.
Les doigts servent à communiquer sur les chiffres, le prix, etc. Manifester le désir que vous souhaitez manger est facile, de même que le fait de chercher un hôtel. L'utilisation des mains, conjugué au regard, permet de se faire comprendre dans un grand nombre de cas.
Bref, c'est un peu du théâtre. C'est d'ailleurs un aspect sympathique de ce genre de communication. Arriver à se faire comprendre sans parler est un réel plaisir, et entraine des fous rires et des rencontres à coup sûr !
Enfin, au pire, un stylo et un carnet vous serviront pour vous faire comprendre sur des choses plus précises.
Pour compléter, il existe des applications qui peuvent être fort utiles dans ce domaine. Ainsi, Image-It vous permettra de montrer ce que vous voulez dire à l'aide d'un dessin sur l'écran de votre smartphone ! Simple, non ?
Si vous préférez le support papier, je vous conseille de vous procurer un G'Palémo. C'est un petit livre publié par Le Routard qui fonctionne sur le même principe qu'une application.

Prendre des cours sur place
Pourquoi ne pas profiter d'un long voyage pour apprendre une langue ? Bien plus efficace et motivant lorsque vous êtes dans le pays que dans une salle de cours, avec un livre ou derrière un écran d'ordinateur !
L'idéal est de passer quelques semaines à prendre des cours au début d'un voyage en Amérique du Sud par exemple. Vous aurez ainsi les bases et, ensuite, lors de votre voyage, vous continuerez à apprendre facilement cette langue.
Dans certains pays, les cours de langue sont vraiment bon marché comme en Bolivie ou en Amérique Centrale. Il est même parfois possible de séjourner dans une famille le temps de l'apprentissage. Voilà de quoi apprendre encore plus vite.
Un exemple ? Au Guatemala, il est possible de prendre 20 heures de cours pour 40 dollars la semaine. C'est vraiment peu. Et je parle ici d'un cours privé ! Alors, pourquoi se priver ?
Il est certain que cela vous reviendra moins cher que de prendre des cours en France. Encore une bonne raison pour voyager ! Vous le voyez, rien de compliqué au final. Je vous assure qu'une fois sur la route, tout sera plus simple.

L'anglais reste la langue du voyage, du moins est-elle celle des voyageurs. Partout, c'est en anglais bien souvent que vous communiquerez.
En Amérique Latine, cependant, l'espagnol domine largement. Peu de monde parle anglais. Voici une raison de plus pour vous y mettre.

close

Récupérez votre mot de passe :