Les actualités d'AVI Assurance Voyage

Tests PCR : quelles obligations pour voyager à l'étranger ?

Voyager à l'étranger : quels tests PCR avant le départ

Avec la Covid, de nouvelles démarches ont aujourd'hui fait leur apparition pour voyager à l'étranger. Les tests PCR en font partie. AVI Assurance voyage vous en dit plus.

Covid & VOyage : tests PCR et documents obligatoires

Depuis dimanche 31 janvier 2021, tout déplacement dans l'espace européen (pays de l'UE ainsi que l'Islande, Andorre, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, le Vatican et Suisse) est strictement déconseillé. De plus toute entrée et toute sortie de France à destination ou en provenance d'un pays extérieur à l'espace européen est interdite, sauf motif impérieux et jusqu'à nouvel ordre.

1 - Qu'est-ce qu'un test RT-PCR?

Le test virologique RT-PCR « Reverse Transcriptase-PCR » (Transcriptase inverse-Réaction en Chaîne par Polymérase en français) est un test réalisé par prélèvement dans le nez. Il permet de déterminer de manière fiable si la personne est porteuse du coronavirus, même de manière asymptomatique.

2 - Pourquoi un test PCR est-il obligatoire pour voyager ?

La majorité des pays et régions du monde exigent, entre autres formalités, que chaque visiteur présente le résultat négatif d'un test PCR coronavirus réalisé dans les 72 heures précédant son arrivée sur le territoire national.

Un test PCR obligatoire pour voyager par avion

Pour enrayer la propagation du virus et de ses variants, les compagnies aériennes réalisent aujourd'hui un contrôle des résultats négatifs au SARS-CoV-2 de tous leurs passagers âgés de plus de 11 ans.

Si le résultat d'un test RT-PCR n'est pas présenté au départ, l'embarquement sera refusé, sauf cas exceptionnels d'exemptions accompagnées du justificatif correspondant.

Bon à savoir : les nouveaux tests antigéniques, délivrés en moins de 20 minutes, ne sont pas aujourd'hui acceptés par les compagnies aériennes.

Transit et escales

Le transit dans les aéroports est souvent soumis à la présentation d'un test PCR.

Les escales au départ de France par un aéroport de l'espace européen restent permises sans test PCR, à l'exception des pays dont les frontières sont aujourd'hui fermées comme la Belgique et le Royaume-Uni.

Que faire en cas de résultat positif à un test PCR ?

En cas de résultat positif, le voyageur :

  1. ne pourra pas embarquer sur son vol et sera dans l'impossibilité de voyager.
  2. devra annuler son séjour à l'étranger.
  3. pourra demander par mail un report de son assurance voyage AVI sur les prochains 18 mois ou un remboursement de sa prime, sur envoi d'un justificatif de l'annulation du voyage.

3 - Où réaliser le test PCR accepté par les compagnies aériennes ?

Un test PCR peut être effectué sans ordonnance, souvent sur rdv, dans un centre de dépistage Covid-19. Il réalisé par test PCR avec prélèvement naso-pharingé dans :
- les hôpitaux,
- les laboratoires de ville,
- les centres de prélèvement dédiés.

La liste des laboratoires et centres effectuant le test PCR est disponible depuis l'appli TousAntiCovid et sur le site du Ministère de la Santé sur : sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid

4 - Quand réaliser le test PCR avant un voyage international ?

Les tests PCR font aujourd'hui partie des démarches obligatoires pour voyager à l'étranger.

Dans la majorité des cas, le test PCR doit avoir été réalisé trois jours, soit 72 h maximum avant le voyage mais ce délai peut varier selon les pays ou les compagnies aériennes.

5 - Comment les tests PCR sont-ils pris en charge ?

* Tests PCR réalisés en France

Les test RT-PCR sont gratuits, pour les affiliés à la Sécurité Sociale française, en France sur présentation de la carte vitale ou de la carte européenne d'assurance maladie.

* Tests PCR réalisés en Europe

Les tests virologiques (RT-PCR) réalisés lors d'un séjour dans un pays de l'Union européenne (UE), de l'espace économique européen (EEE) ou en Suisse sont pris en charge par l'assurance maladie pour les personnes affiliées à la Sécurité Sociale française.

Si le test PCR est immédiatement nécessaire, la carte européenne d'assurance maladie (CEAM) peut être présentée par l'assuré afin d'éviter une avance des frais de prélèvement et d'analyse.

Qu'il s'agisse de tests à caractère administratif (à l'arrivée dans le pays de séjour et avant le retour en France) ou médical (test de contrôle en cas de symptômes développés en voyage), les tests PCR sont remboursables à 100% sur la base d'un forfait de 60€ incluant les frais de prélèvement et d'analyse.

Bon à savoir : Si la personne a dû avancer des frais médicaux liés aux tests, à son retour en France, elle devra adresser le formulaire S3125 intitulé "Soins reçus à l'étranger" rempli à sa caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), ainsi que les factures de dépenses médicales correspondantes, pour obtenir un remboursement complet.

* Tests PCR réalisés hors de l'Union européenne

Lors des séjours hors UE/EEE /Suisse, seuls les tests à caractère médical, urgent et inopiné peuvent faire l'objet d'une prise en charge par l'Assurance Maladie française et uniquement à hauteur de 27% du montant de la dépense engagée.

À son retour en France, la voyageur devra de même demander le remboursement partiel des dépenses de test PCR (prélèvement et analyse) en adressant le formulaire S3125 intitulé "Soins reçus à l'étranger" à sa caisse de sécurité sociale.

La demande devra être accompagnée des factures acquittées et d'une prescription médicale ou d'un certificat médical, justificatif obligatoire afin de justifier du caractère inopiné du test.

En présence de symptômes pendant le séjour, AVI Assurance Voyage prendra en charge les tests de dépistage sérologiques et les analyses médicales, prescrits par un médecin, comme pour toute maladie contractée en voyage et à la condition d'avoir au préalable contacté le plateau d'assistance d'AVI.


6- Quand un test PCR est-il obligatoire pour voyager ?

Depuis le dimanche 31 janvier 2021, les conditions de voyage depuis et à destination de la France et de l'espace européen ont changé.

Depuis la France vers un pays de l´espace européen

Les voyageurs français le souhaitant peuvent voyager sans test PCR dans un pays de l'espace européen (États-membres de l'Union Européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Suisse, Vatican).

Les autorités françaises n'imposent pas de restrictions de circulation à l'intérieur de l'espace européen. Des formalités aux frontières ou restrictions d'entrée peuvent toutefois s'appliquer dans certains pays de l'espace européen.

Bon à savoir : Cette obligation ne concerne pas les voyages pour motif impérieux et les travailleurs transfrontaliers.

Depuis un pays de l´espace européen vers la France

Tout voyageur de onze ans ou plus souhaitant venir en France en provenance d'un pays de l'espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) a l'obligation de présenter, à l'embarquement de son vol, le résultat négatif d'un examen biologique de dépistage virologique (RT-PCR) réalisé 72 heures avant le départ.

Cette règle s'applique à tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalité, y compris au Français de retour sur le territoire national.

Des exceptions s'appliquent dans les cas suivants :

  • Déplacements des résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile pour une durée inférieure à 24 heures ;
  • Déplacements professionnels dont l'urgence ou la fréquence est incompatible avec la réalisation d'un tel test ;
  • Déplacements des professionnels du transport routier dans l'exercice de leur activité.

Depuis un pays extérieur à l'espace européen vers la France

Seuls les voyages pour un motif impérieux sont autorisés. Tout déplacement extra-européen est par conséquent interdit.

Tout voyageur de onze ans ou plus, souhaitant venir en France en provenance d'un pays extérieur à l'espace européen (hors Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) a l'obligation de présenter, à l'embarquement de son vol, le résultat négatif d'un examen biologique de dépistage virologique (RT-PCR) réalisé 72 heures avant le départ et quelle que soit sa nationalité.

Pour voyager vers la France depuis un pays extra-européen, les voyageurs de 11 ans ou plus devront en plus compléter et fournir avant l'embarquement :

  • Une déclaration sur l'honneur attestant ne pas présenter de symptôme d'infection à la Covid-19 ; ne pas avoir connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le trajet ; accepter qu'un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à l'arrivée en France; accepter de refaire un deuxième test de dépistage virologique (RT-PCR) à l'issue d'une période de sept jours.
  • Une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport avant l'utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).

Bon à savoir : Les voyageurs devant se rendre en France pour motif impérieux, en provenance de pays où ce test de dépistage virologique (RT-PCR) ne pourra pas être réalisé avant le départ, pourront solliciter une dispense de présentation de ce test au départ (le motif impérieux du déplacement doit alors être attesté par la présentation de justificatifs) et se verront imposer un test à l'arrivée en France. Ils devront rester à l'isolement pendant sept jours dans un hôtel figurant sur une liste arrêtée par les autorités françaises.

De la France vers les Outre-mer & de la Polynésie / des Outre-mer & de la Polynésie vers la France

La justification d'un motif impérieux est obligatoire pour les passagers en provenance et à destination des Outre-mer.

De plus il est également obligatoire de présenter à l'embarquement du vol un test PCR Covid 19 négatif réalisé dans les 72h avant le vol au départ de Mayotte, de La Réunion et de la Guyane.

Au départ de la Guyane, de Mayotte et de La Réunion, les voyageurs doivent remplir une attestation sur l'honneur déclarant l'absence de symptômes, les engageant à un auto-isolement pendant 7 jours après l'arrivée et à effectuer un test PCR à la fin de l'isolement.

Pour aller plus loin :