Actualités voyage d'AVI International assurances
  • imprimer
  • mail

Argentine : les merveilles des Andes, AVI assurances voyages

quebrada de las conchas, actisphere pour AVI International

Leurs voisines boliviennes et péruviennes leur volent constamment la vedette. Mais pour toux ceux qui y sont allés au moins une fois, une chose est sûre : les Andes argentines offrent un spectacle unique et dépaysant. Guidé par le hasard des rencontres, j'ai passé deux semaines à parcourir le nord-ouest argentin et en particulier les provinces de Jujuy et Salta.

Une culture à part en Argentine

Si vous partez de Buenos Aires, il vous faudra parcourir plus de 1 500km de pampa désertique. Mais en arrivant à Salta, grande ville porte d'entrée du nord-ouest argentin, vous aurez l'impression d'arriver dans un nouveau monde. Ici, tout n'est que démesure, couleurs à profusion, et cultures andines. C'est la région où la culture amérindienne, en particulier Quechua, est la plus représentée. La population est métissée et les coutumes amérindiennes s'intensifient à mesure que l'on grimpe sur la Cordillère des Andes.

A Salta, vous aurez tout le loisir de découvrir des spécialités culinaires entre deux visites d'architecture coloniale. Ne loupez pas les tamales, ces papillotes cuites à la vapeur dans des feuilles de maïs et enrichies de farce et de farine, ainsi que le locro, ragoût de maïs, haricots blancs, courge et viande. Le tout arrosé d'un vin que l'on annonce issue des vignes les plus élevées au monde !


Des montagnes et des couleurs

Le nord-ouest argentin doit sa réputation aux impressionnantes quebradas, ces ravins ou canyons que l'on parcourt sur des centaines de kilomètres. Sachez qu'en termes de splendeur et de dépaysement, ils n'ont rien à envier à leurs cousins nord-américains.

Au départ de Salta, nous sommes partis à la découverte de la quebrada de Las Conchas, aussi appelée quebrada de Cafayate. Depuis la route 68, on admire une succession de roches, ravins et dunes sculptés par le vent et l'eau. Je me suis senti tout petit devant ces œuvres de la Nature que l'Homme a nommées « la fenêtre », « le crapaud » ou encore « les châteaux ». A mi-parcours, ne loupez surtout pas « l'amphithéâtre » et « la gorge du Diable », monuments d'art millénaires qui m'ont littéralement transporté sur Mars !

D'ici, nous avons filé au nord vers Jujuy. Nous étions alors au cœur de la vallée de Humahuaca, là où se mêlent les couleurs : le ciel, les cactus, les montagnes aux tons ocres, gris, jaune, rouges, roses… La quebrada de Humahuaca est moins impressionnante en taille que sa voisine mais elle l'emporte largement en diversité des paysages et en couleurs. J'ai tout de suite compris pourquoi on l'appelait « la vallée des peintres » !

Son introduction au Patrimoine Naturel et Culturel de l'Humanité de l'UNESCO n'est pas seulement due au paysage mais également à la présence de vestiges de villages précolombiens (bien antérieurs à la civilisation inca), tels qu'Omaguaca.


La montagne aux quatorze couleurs

Encore relativement inconnue des touristes, la « montagne aux quatorze couleurs » est un spectacle hallucinant. Il suffit de suivre la route du Cerro Hornical, non loin du village de Humahuaca et de demander aux locaux de vous guider vers le bijou de la région. Comment décrire un tel tableau ? Les géologues parlent d'une « formation calcaire érigée par l'activité tectonique et composée de minéraux très variés et de formes triangulaires multicolores ». Pour moi, c'est tout simplement l'un des trois spectacles naturels les plus impressionnants qui m'a été offert en deux ans de tour du monde sur quatre continents.

Deux semaines ne sont pas de trop pour découvrir cette région, en particulier si vous vous intéressez à la culture andine.

Les villages de Tilcara, Purmamarca et Cafayate, sont aussi isolés que magnifiques. Les paysages cités plus haut se situent autour de 2 000 m d'altitude. On jouit alors d'un ciel d'une pureté assez rare et d'un climat sec. Je vous conseille néanmoins de partir de juin à septembre pour éviter les pluies et bénéficier d'une relative fraîcheur, et de partir couvert par une assurance vacances de type Routard Assurance pour profiter en toute quiétude de ces paysages uniques au monde. Et n'allez pas croître que le fait d'être en Argentine fait gonfler le budget, en comparaison aux pays voisins. La chute du peso et les aléas économiques sont souvent à l'avantage des voyageurs munis d'euros ou de dollars.

Bonne découverte !

Par Fred, du blog Actisphère

close

Récupérez votre mot de passe :