Actualités voyage d'AVI International assurances
  • imprimer
  • mail

Limiter ses dépenses en voyage sans se serrer la ceinture

camping du kwazulu natal, afrique du sud par actisphere pour AVi assurances voyage

Je ne suis absolument pas du genre à tenir un carnet pour y noter mes dépenses. Lorsqu'un carnet passe entre mes mains, c'est pour écrire mes impressions personnelles ou des contacts, rien de plus. Selon moi, limiter ses dépenses tient plus du mode de vie que d'une contrainte. Deux années de tour du monde ont renforcées cette conviction et je penche de plus en plus vers le minimalisme. La liste d'idées qui va suivre correspond à ma manière de voyager et s'est construite au fur et à mesure du voyage. Cela explique qu'elle soit efficace.

Proposer vos services

Votre budget est limité et une activité de voyage coûte trop chère ? Au lieu de vous priver, pensez à vendre vos compétences ! En Thaïlande, j'étais vraiment intéressé par les galas de boxe thaïe et la pratique en club. L'inscription et les soirées de combats étaient beaucoup trop nombreuses et onéreuses pour que je puisse m'y rendre. Alors j'ai proposé mes services de photographe au directeur du complexe sportif, en échange d'un accès aux soirées et à tous les entraînements. J'avais remarqué que les photos présentes sur son site internet n'étaient pas de bonne qualité.

Si vous êtes blogueur ou webmaster, les possibilités sont infinies !

Varier les plaisirs et ralentir le rythme

Oubliez les journées de visites chronométrées avec un planning long comme le bras. Évidemment, les visites touristiques sont une partie importante d'un voyage pour nombre d'entre nous. S'il paraît improbable de les supprimer totalement, essayons au moins d'en réduire le nombre pour laisser une place au hasard des rencontres et à la contemplation. Arrêtez-vous au moins une heure dans un café et observez le monde qui vous entoure. Alors vous comprendrez.

Une bonne manière de varier les plaisirs est aussi de loger chez l'habitant. On découvre une partie du pays que l'on ne soupçonnait pas. Cela peut vous paraître étrange mais c'est souvent en effectuant des tâches du quotidien, absolument anodines. Je me souviens particulièrement d'un moment avec nos hôtes au Malawi. Ils ne cessaient de s'excuser puisque nous devions attendre qu'ils ferment leur épicerie avant de rentrer chez eux. C'était la seule à plus de 50km à la ronde. Ce moment a été fascinant. Notre hôte nous a appris beaucoup sur la culture, en observant les types d'achat, les tournures de politesses ainsi qu'en écoutant les discussions.

Vous voulez en apprendre plus sur une culture, faites tout simplement les courses avec les habitants !

Essayer les modes de déplacements alternatifs

Les meilleures pensées viennent en marchant, c'est bien connu. Mais viennent aussi les meilleures rencontres et surprises. Si vous n'avez pas tout le temps nécessaire, l'autostop est un bon exemple de voyage alternatif. Si vous pensez que je choisis l'autostop uniquement pour économiser de l'argent, vous vous trompez totalement ! Je ne compte plus les fois où j'ai invité le conducteur à manger. Mais au final, c'est toujours moins cher que le train ou l'avion. Et puis, entre un interminable trajet en bus sans aucun contact verbal et une rencontre où l'on échange des morceaux de vie, le choix est vite fait.

Opter pour la nature

C'est par exemple une très bonne manière de découvrir la France, pays cher, à moindre prix. Lorsque j'ai parcouru les 1000km de la Loire à vélo ou lorsque j'ai traversé le Morvan à pied, mon budget quotidien ne s'élevait pas à plus de 12 euros par jour. Au lieu de payer pour des visites ou des activités, j'ai profité du spectacle de la nature en mode illimité.

Apprendre l'art de la négociation

C'est très important, surtout si vous voyagez hors d'Europe. Je me souviens avoir été un peu gêné pendant mes premières tentatives en Inde. Mais l'on doit bien comprendre que c'est une particularité culturelle dans de nombreux pays. L'essentiel est d'observer avant d'acheter quelque chose. On apprend alors à quel prix le produit ou le service est vendu aux locaux. Je me fixe néanmoins une règle : ne pas négocier au delà d'une certaine limite. C'est parfois l'unique source de revenus des populations que l'on croise.

Partir bien assuré

Il reste essentiel de partir bien assuré, quelle que soit la durée de votre voyage afin de pouvoir faire face à tout problème imprévu. Même si les assurances voyage d'AVI peuvent être prolongées en cours de voyage, nombre de voyageurs préfèrent souscrire pour toute la durée de leur séjour afin d'avoir tous les documents nécessaires avec eux à tout moment, et écarter définitivement de leur esprit cette question pour profiter pleinement de leur séjour à l'étranger.

Par Fred, du blog Actisphère

close

Récupérez votre mot de passe :