Actualités voyage d'AVI International assurances
  • imprimer
  • mail

Destination Afrique du Sud : Et si on allait surfer au Cap ?

muizenberg surf en afrique du sud par actisphere pour AVI

Ce n'est sans doute pas la première destination à laquelle vous pensez en termes de surf. Et pourtant l'Afrique du Sud est l'endroit rêvé pour dévaler les vagues en conjuguant sport et tourisme. Les grands espaces comme la Wild Coast, au sud du pays, se prêtent à merveille à la pratique des sports nautiques. Mais pour rester près des villes et de l'animation tout en profitant d'une nature incroyable, c'est Muizenberg, dans la péninsule du Cap, qui a retenu mon attention. Sans oublier de prévoir une assurance voyage vous couvrant lors de ces activités.

Un spot de surf spécial pour débutants

Le dépaysement est possible à seulement 25km de la ville de Cape Town. Il suffit de prendre un train longeant la côte, et de s'arrêter à Muizenberg. Les revues spécialisées ne tarissent pas d'éloges sur ce qu'elles désignent comme étant « l'un des meilleurs spots au monde pour débuter le surf ». C'est vrai que les vagues ne dépassent que rarement 1m50 tout en étant régulières et moyennement puissantes. Il est possible d'acheter une planche ou d'en louer une pour quelques heures à plusieurs jours. Une fois que vous avez intégré quelques conseils de la part d'un pro, il sera temps de vous lancer à l'assaut des vagues ! On éprouve un immense sentiment de liberté tout en s'entretenant physiquement. J'ai un souvenir assez incroyable des premières sessions de surf en fin de journée. Alors allongé sur la planche pour récupérer, j'ai croisé à quelques dizaines de centimètres de mois un joli spécimen d'otarie ! et ai même pu la suivre sur quelques mètres avant qu'elle ne rejoigne le large.

Ne soyez pas trop effrayés par les panneaux avertissant sur la présence potentielle de requins. Si vous posez la question aux habitants, ils vous répondront qu'ils viennent très rarement près de la côte. De plus, la plage est constamment surveillées par des secouristes qui tiennent à jour un système de signalisation et d'avertisseurs sonores. Pendant une session de surf, un gamin m'a fait croire qu'un requin arrivait. Je n'ai tout de même pas ri, croyez-moi !

Une ambiance "relax"

Ce n'est pas un hasard si l'on croise beaucoup d'Australiens à Muizenberg. Les notes de reggae ponctuent les lentes journées de farniente au bord de l'eau. Une plage de sable blanc s'étend entre des falaises. On y admire les couleurs des cabines de plages victoriennes, alignées devant l'océan. Sur Beach Road, de nombreux bars s'animent dès la nuit tombée. C'est l'un des très rares endroits sur la péninsule où j'ai pu voir différentes communautés s'amuser ensemble. La ville est avant tout une destination balnéaire populaire.

De source sûre, je vous confirme que la température de l'eau est plus élevée à Muizenberg que nulle part ailleurs sur la péninsule du Cap, surtout de fin octobre à début mars. Les vents qui dessinent les rouleaux sur les océans sont en partie freinés par les falaises environnantes. D'ailleurs, ne manquez pas une petite escale à Kalk Bay pour apprécier le fameux « Danger Reef » !

A deux pas des merveilles du Cap

Plus loin sur la péninsule, on trouve des villages de pêcheurs où le fish and chips est presque aussi bon qu'outre-manche. Je vous conseille particulièrement Simon's Town. Tout près de la ville, vous pourrez rendre visite à une colonie de manchots ! On en croise une centaine dans une petite baie nommée Boulders Beach. Si vous êtes aussi chanceux que nous, vous en croiserez en vous baignant !

Autre escale mythique : la pointe du Cap de Bonne Espérance. Je n'ai d'ailleurs pas pu la voir en totalité à cause d'une chute en scooter sous la pluie. Je m'étais d'ailleurs réfugié dans une ferme d'autruche. A bon entendeur ! ;)

Difficile de quitter Muizenberg. L'atmosphère si particulière aurait pu nous y retenir plusieurs semaines encore.

Par Fred, du blog Actisphère

close

Récupérez votre mot de passe :